Le forum des suceurs de glaçons.

On voit toujours quand j'ai bu, on voit jamais quand j'ai soif !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aptonyme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Analduke
Admin
avatar

Nombre de messages : 3337
Age : 37
Localisation : A partir de là où vous êtes, c'est tout droit
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Aptonyme   Lun 9 Mar 2009 - 17:08

Un aptonyme est un néologisme québécois qui correspond au nom de famille d'une personne qui est étroitement liée à son métier ou à ses occupations. Ce terme vient de "apte" approprié, qui convient et "onyme" le nom, selon la définition donnée par le grand dictionnaire terminologique de l'Office québécois de la langue française.


  • Caroline Aigle, première femme pilote de chasse de l'armée de l'air française
  • Docteur Pippi-Sallé, urologue dans un hôpital de Montréal
  • Le philosophe Robert Grossetête
  • Edith Cresson, ministre de l'agriculture
  • Jacques Delors, ministre des finances
  • Josée Lavigeur, spécialiste en éducation physique
  • Rémi Doré, enseignant en musique
  • Louise Descaries, confiseuse
from wikipedia...

Il y a même un gars qui sort un livre :

Jacques Bock ne le dit pas pour se faire mousser. Il veut faire un livre sincère et gai, sans moquerie, un vrai livre où se retrouvent, complices, chacun de ceux qui acceptent sa proposition. L'idée lui vient de sa propre vie. Après avoir été cuisinier, boulanger, bûcheron, fermier, plongeur, et avant d'être gardien de la paix, photographe
et réalisateur de films documentaires en Amazonie, Jacques Bock fut barman. C'est dans cet univers chatoyant, où l'homme seul se reconstitue à petites touches, qu'on le héla pratiquement chaque jour : “Un bock s'il vous plaît!”
Le jeune serveur n'en conçut jamais d'acrimonie. Il comprit simplement qu'il figurait dans une étrange symbiose du débit de boissons, une sorte de parfaite adéquation sur le territoire du demi. Un peu comme le bombyx adhère au mûrier et l'abonné au gaz. On lui
demandait un bock et il arrivait. Il était le bock, Jacques de son prénom. Ainsi fut-il saisi d'interrogation. Comment font ceux dont
le nom rappelle irrésistiblement l'activité qu'ils exercent? Par quel alchimie retrouvent-ils un jour l'univers désigné
par leur patronyme? Existe-t-il une prédisposition quand on s'appelle Farine à devenir boulanger, ou à épouser Mlle Lebandit quand on s'appelle Lebrigand?

Voilà comment Jacques Bock, en sa qualité d'explorateur, parcourt aujourd'hui le pays à la manière d'Alice pour rencontrer les gens qui
l'ont souhaité. Il cherche ces petites merveilles villageoises et périurbaines où chaque nom inattendu s'épanouit dans
la collectivité, loin des vacheries et des crispations fielleuses de la France supposée profonde.
L'honneur de la charcuterie Le docteur Bobo va bien. Il n'en veut pas à l'état civil. Pourquoi en serait-il autrement puisqu'il exerce le métier qu'il avait choisi? S'il s'est montré surpris par la démarche du photographe,
il n'en a pas moins accepté sa demande. L'image le montre souriant. Probablement n'avait-il jamais imaginé, lui, l'austère chef du SAMU, devenir l'acteur consentant de cette mise en scène réalisée à son cabinet. On se dit qu'il y a quelque chose de réjouissant à voir le médecin dans son biotope, soudainement arraché
au quotidien, ce fil des jours où s'éteint le meilleur de nous-mêmes.
Au pays du docteur Bobo, Jacques Bock, depuis qu'il a entrepris ce travail, va de surprise en surprise. Il découvre une France inconnue, douée d'humour, prompte à s'amuser d'elle-même. La patronymie française est une mine d'or. M. Cochonneau, donc, défend l'honneur de la charcuterie. Il n'est pas le seul. Pas besoin d'enquêter par monts et par vaux pour constater que M. Jean Bonneau et M. Boudin visent le même idéal. Mme Poupon, elle, aurait certainement pu devenir chef de quelque chose, comme tout le monde. En réalité, elle travaille dans une crèche. À l'évidence, certains secteurs apparaissent plus riches. La santé, par exemple, possède d'inépuisables situations facétieuses. Le docteur Chicot tient un cabinet dentaire. Les docteurs Carie et Vieilledent aussi. Les patients qui se rongent les sangs dans les salles d'attente peuvent y voir un clin d'œil. On imagine qu'ils esquissent un sourire bienveillant lorsqu'ils
attendent M. Bistouri, chirurgien de son métier. Avant d'arriver sur le billard, d'autres doivent éprouver plus de difficultés à se décontracter les orteils avec M. Bidochard et M. Charcutier (comme la profession de M. Cochonneau). Sans parler du docteur Bourreau, chez d'un centre antidouleur.
À l'inverse, les parents angoissés, inconsciemment, se libèrent en conversant avec le docteur Papa, gynécologue, tandis que le docteur Bébé trouve naturellement sa place à la tête de l'association nationale
des pédiatres. D'un point de vue lunetterie, il est clair que M. Casimiro est bien opticien, ainsi que M. Leborgne.
Les PV de M. Prunes
C'est en Vendée, terre de contraste, qu'un autre membre de cette heureuse profession, M. Lamour, désormais retraité, avait décidé d'utiliser
brillamment son nom pour en tirer un slogan. “Si l'amour vous rend aveugle, disait-il, venez me voir.” Lorsqu'elle était lycéenne, ses
professeurs lui avaient assuré qu'elle ne serait jamais couturière. Mme Piquemal, mue par une force secrète, est devenue infirmière.

En matière de police et apparentés, ce n'est pas mal non plus. Comment ne pas sentir une forme de joie contenue à regarder M. Prunes vous coller
un procès-verbal entre les deux yeux? Comment ne pas éprouver un brin d'amitié, au fond, à le voir poser pour l'éternité, près de son trottoir, à l'endroit qu'il a choisi, devant le magasin Mirabelle?
À ce jour, le maintien de l'ordre mobilise des gens aussi différents que M. Poulet ou M. Flick lui-même. M. Flic, authentique amateur de rallye, a dû réellement s'interroger au départ du Paris-Dakar, quand il a hérité du numéro 22. Vingtdeux, c'est le nom d'un commissaire à Paris qu'a retrouvé Jacques Bock. Cela vient des portes cochères. Lorsqu'une jeune femme désemparée abandonnait son enfant, on lui donnait pour nom le numéro devant lequel il avait été récupéré. C'est ainsi qu'il existe un pommier nommé Dixhuit. Ce faisant, on remarquera qu'il y a au moins trois sapeurs en France qui s'appellent Flamme. Et des gardiens de prison répondant au nom de Bareau ou de Maton. Dans cet univers sidérant, le docteur Ducimetière se trouve responsable d'accompagnement en fin de vie. Mlle Vivant, au sein de sa compagnie d'assurance, dirige le service des obsèques. Comment M. Demerde est-il parvenu à monter son entreprise de vidange de fosses septiques? Et M. Frigo? Vous savez ce qu'il fait M. Frigo? Il est monteur en chauffage central, pendant que M. Honda répare les motos Kawasaki, que Mlle Allo tient le standard ou que M. Tyran s'acquitte paisiblement de ses tâches d'huissier
de justice. Bref, tout va bien. Chacun est à son poste dans les Pages jaunes. Détendons-nous. La France anonyme, sereine, bien dans
sa peau, nous sourit.

_________________
Les réseaux sociaux ont réussis à obtenir de leurs utilisateurs ce que les pires dictatures ne sont jamais réussies à faire, une transparence totale et surtout volontaire
Revenir en haut Aller en bas
Boulius
Admin
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 39
Localisation : Proxima du Centaure, Appartement 51
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: Re: Aptonyme   Sam 14 Mar 2009 - 23:16

Sympa ca !

Y a aussi :

Thomas UnGrumaud > Patissier
Mathieu Lewen > Rhino-Plasticien
Patricia Gervais > Inventeuse du fromage blanc
Frédéric Poussay > Sage Femme
Ewen Aucoin > Mauvais élève
Gael Roy > Roi (des cons)
Dimitri CocoHadier > Communiste
Nicolas BonTemps > Horloger

_________________
Je suis en forme ! Rond, c'est une forme !
Si les cons étaient en promo touchette serait en tête de gondole !
Revenir en haut Aller en bas
Dr Touchette
PDG de France boisson
avatar

Nombre de messages : 1752
Age : 36
Localisation : Texas
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Aptonyme   Lun 16 Mar 2009 - 10:44

on dit inventrice, espèce d'illettré

_________________
Chuck Norris fait pleurer les oignons
Revenir en haut Aller en bas
Analduke
Admin
avatar

Nombre de messages : 3337
Age : 37
Localisation : A partir de là où vous êtes, c'est tout droit
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Aptonyme   Jeu 19 Mar 2009 - 13:49

On ne l'a pas appelé Docteur Touchette pour rien non plus...

_________________
Les réseaux sociaux ont réussis à obtenir de leurs utilisateurs ce que les pires dictatures ne sont jamais réussies à faire, une transparence totale et surtout volontaire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aptonyme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aptonyme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des suceurs de glaçons. :: ARTICLES d'ABOIBOI-
Sauter vers: